Les meilleurs détecteurs de victime d’avalanche ARVA pour la randonnée !


Points à privilégier et points à éviter pour son détecteurs de victime d’avalanche ARVA


Points a privilégier:
  • Une bonne portée utile
  • Un large écran
  • Une facilité d’utilisation

Points a éviter:
  • La fragilité
  • Une faible largeur de bande
  • L’incapacité de gérer les interférences


Le détecteur de victime d’avalanche ou appareil de recherche de victimes d’avalanche (ARVA) est un petit émetteur-récepteur. Une fois branché, il émet un signal radio d’une portée de 30 mètres environ, permettant de localiser les personnes victimes d’avalanche. Il existe différents modèles sur le marché, certains sont adaptés aux skieurs occasionnels, d’autres sont conçus pour les professionnels. Comment faire son choix ? Nos conseils.

retour au menu ↑

Le meilleur détecteur d’avalanche

Promo
ARVA EVO 4

ARVA EVO 4

  • Arva|vidyt-x8rXPLFXhjw|gdt-110
retour au menu ↑

Privilégiez un modèle numérique, simple à utiliser

Les anciens détecteurs de victime d’avalanche étaient tous analogiques, c’était la norme à cette époque. Ces modèles sont pourtant obsolètes, car ne sont plus compatibles avec les récepteurs numériques qu’utilisent actuellement les secouristes. Il est temps alors de remplacer votre ancien DVA (détecteur de victime d’avalanche) par un modèle numérique qui vous permettra d’être mieux repéré et de repérer rapidement es personnes qui se retrouvent emportées par une coulée de neige.

Les appareils de détection des victimes d’avalanche numériques sont faciles à utiliser au quotidien. L’écran indique la progression vers la victime et vous renseigne sur la direction à prendre, grâce à une flèche. Les recherches se font ainsi beaucoup plus rapidement. Même si, en théorie, tous les modèles numériques sont faciles à utiliser, certains sont plus pratiques que d’autres.

Autant que possible, optez toujours pour un modèle simple, que vous pourriez utiliser d’instinct. Même si vous entrainez à utiliser l’appareil avant votre départ, sachez que sous l’effet du stress de l’urgence, vous pourriez paniquer. Mieux vaut donc avoir à portée de main un modèle que vous pourriez utiliser de manière quasi instinctive. Il faut que l’appareil puisse vous faire passer de mode émission ou réception assez rapidement. Il est aussi important que l’écran soit suffisamment large pour vous permettre de lire aisément toutes les indications qui y sont inscrites.

retour au menu ↑

Des détails techniques utiles qui peuvent faire la différence

Avant d’arrêter votre choix sur un modèle de détecteur de victime d’avalanche particulier, il y a des quelques détails techniques auxquels vous devez faire attention. L’un d’eux est la portée utile du DVA. Il s’agit de la distance maximale à laquelle l’appareil pourra recevoir un signal. Pour bien comprendre, prenons un exemple précis. Si la portée utile de votre appareil est de 20 mètres, cela signifie que vous ne pourrez repérer une victime que si elle se trouve 20 mètres à votre droite ou 20 mètres à votre gauche. Vous en convenez qu’un appareil doté d’une grande portée utile est plus intéressant.

Le nombre d’antennes est aussi à prendre en compte. Au minimum, un DVA doit comporter deux antennes. La première antenne, qui est généralement la plus grande, vous renseigne sur votre progression. Elle émet aussi le signal de votre positionnement aux personnes qui viennent vous secourir. La deuxième antenne sert à vous repérer dans l’espace, c’est-à-dire à vous donner la direction à suivre pour repérer la victime. Certains modèles ont une troisième antenne qui permet la localisation verticale. Si l’ensevelissement n’est pas trop profond, cette troisième antenne vous permettra de vous positionner au-dessus de l’émetteur pour repérer l’endroit où débutera le travail de sonde.

Certaines options comme l’option de marquage sont aussi intéressantes. Celle-ci vous est très utile surtout en cas de recherches de plusieurs personnes. Vous pouvez suivre le signal le plus fort puis le bloquer une fois la victime trouvée et passer à la personne suivante.

Pour vous aider à trouver l’appareil de détection de victime d’avalanche, les modèles les plus efficaces sont ceux de la marque ARVA. Ces recommandations sont faites en toute objectivité, sans aucun partenariat particulier avec une marque spécifique.

retour au menu ↑

Arva Evo5 : polyvalent et facile à utiliser

L’Arva Evo5 est un appareil complet et simple à utiliser. Il convient autant aux skieurs et randonneurs occasionnels qu’aux pratiquants expérimentés. Sa portée utile est de 50 mètres, ce qui lui permet de scanner une zone importante d’avalanche. Cet appareil dispose également de différentes fonctionnalités utiles comme la possibilité de contrôler la fréquence et le niveau des piles au démarrage. Cela garantit une utilisation fiable et sécurisée. Ce modèle possède aussi une fonction Group Check. Elle permet de vous assurer que tous les équipements de votre groupe fonctionnent comme il faut avant une expédition.

Cet appareil est également doté d’un large écran rétroéclairé et d’un slider sécurisé doté de 3 positions. Il est ainsi plus simple de lire les indications de progression et de direction. Ce modèle performant est capable de bien gérer les différentes interférences qui sont présentes en montagne. L’appareil pourra réduire sa largeur de bande pour ne se consacrer que sur le signal émis.

Cet appareil fonctionne à l’aide d’une pile alcaline AA/LR06. Il dispose d’une autonomie d’au moins 200 heures en mode émissions, suivie d’une heure d’autonomie en mode recherche. Il peut fonctionner à une température allant de moins 20 °C à plus 45 °C, et une altitude ne dépassant pas les 5000 mètres.

retour au menu ↑

Avra Neo+ : rapide et fiable

Cet appareil s’adresse aux utilisateurs expérimentés qui souhaitent effectuer une recherche rapide d’une personne en cas d’avalanche. Avec sa largeur de bande de recherche de 70 mètres, il est bien plus performant que le modèle Evo5. Il est même l’un des meilleurs appareils de détection de victimes d’avalanches sur le marché.

Son large spectre de recherche n’est pas son seul atout. Cet appareil possède une fonction de recherche assez performante. L’écran est assez large pour permettre d’accueillir le signal émis par 4 victimes en même temps. La fonction de marquage et celle de retour automatique en mode émission sont d’autres atouts de ce détecteur de victimes d’avalanches.

Ce DVA de la marque AVRA fonctionne à l’aide de 3 piles alcalines AAA/LR03 et justifie d’une autonomie de 350 heures environ en mode émission. Sa plage de température d’utilisation varie de -20 °C à + 45 ° C. Il possède une fonction de gestion automatique des interférences. Elle peut réduire automatiquement la largeur de sa bande de recherche pour se concentrer uniquement sur le signal émis. L’autre intérêt de cet appareil est qu’il ne pèse pas très lourd. Son poids fait à peine 250 grammes. Il ne vous encombrera pas.

retour au menu ↑

Notre sélection de détecteurs de victime d’avalanche ARVA

PromoMeilleure Vente n° 1
ARVA EVO 4

ARVA EVO 4

  • Arva|vidyt-x8rXPLFXhjw|gdt-110
PromoMeilleure Vente n° 2
Arva Neo+ Safety Pack with Neo+/Pro 240/Guard 2019 Appareil...

Arva Neo+ Safety Pack with Neo+/Pro 240/Guard 2019 Appareil...

  • pelle|arva|sonde
Meilleure Vente n° 3
Réflecteur RECCO

Réflecteur RECCO

  • Système en utilisation dans plus de 700 stations de ski du monde.
  • Film de protection autocollant réflecteur pour placer sur le ski.
  • Poids :22 g.
  • Durée de vie illimitée (en supposant qu'il ne sera pas endommagé).

 

 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement
Aller à la barre d’outils