Les meilleurs gants, mitaines et moufles pour la randonnée : On vous dit tout !


Points a privilégier et points à éviter pour ses gants de randonnée


Points a privilégier:
  • La résistance
  • L’étanchéité
  • L’ajustement

Points a éviter:
  • Une faible respirabilité
  • Un gant peu adapté à votre taille
  • Une faible résistance à l’usure


Notre sélection de gants de randonnée pour homme

Notre sélection de gants de randonnée pour femme

Choisir les meilleurs gants pour la randonnée est essentiel pour protéger vos mains contre les éléments extérieurs, assurer votre confort et maintenir votre dextérité. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les gants adaptés à la randonnée :

  1. Isolation thermique : Lors de la randonnée, il est important de maintenir vos mains au chaud, surtout dans des conditions froides. Optez pour des gants qui offrent une isolation thermique adéquate, comme ceux en polaire, en laine ou en matériaux synthétiques isolants. Ils doivent être suffisamment chauds pour vous protéger des températures basses, mais également respirants pour éviter une accumulation excessive de chaleur et de transpiration.
  2. Imperméabilité : Choisissez des gants imperméables ou résistants à l’eau pour vous protéger de la pluie, de la neige fondue et de l’humidité. Les gants dotés d’un revêtement en Gore-Tex ou d’autres membranes imperméables sont recommandés. Assurez-vous que les coutures sont également étanches pour éviter toute infiltration d’eau.
  3. Coupe et ajustement : Les gants doivent être bien ajustés pour garantir une bonne dextérité et un bon contrôle de vos mains pendant la randonnée. Recherchez des modèles dotés de sangles de serrage ou de poignets réglables pour un ajustement personnalisé. Assurez-vous que les gants ne sont ni trop serrés ni trop lâches, afin de permettre une circulation sanguine adéquate.
  4. Protection contre le vent : Lorsque vous randonnez dans des régions venteuses, il est important de choisir des gants qui offrent une protection contre le vent. Recherchez des gants dotés d’une couche extérieure résistante au vent pour vous protéger contre les vents froids et réduire la perte de chaleur.
  5. Durabilité et résistance à l’abrasion : Les gants utilisés en randonnée doivent être suffisamment durables pour résister à l’abrasion causée par les rochers, les branches et les autres surfaces rugueuses. Vérifiez la qualité des matériaux et des coutures pour vous assurer que les gants sont résistants et durables.
  6. Fonctionnalités supplémentaires : Selon vos besoins et vos préférences, vous pouvez rechercher des fonctionnalités supplémentaires telles que des surfaces de préhension en silicone pour une meilleure adhérence, des doigts compatibles avec les écrans tactiles pour une utilisation de smartphones ou de GPS, ou des boucles de fixation pour les attacher à votre équipement lorsque vous ne les utilisez pas.
  7. Évaluations et commentaires : Consultez les évaluations et les commentaires d’autres utilisateurs pour obtenir des informations sur la performance et la fiabilité des gants spécifiques que vous envisagez d’acheter. Les retours d’expérience des autres randonneurs peuvent vous donner une idée précieuse de la qualité et de l’adéquation des gants pour la randonnée.

Les gants vous seront d’une grande aide pour affronter le froid lors de vos randonnées à pieds ou à pieds, en montagne ou en forêts. Comment choisir la meilleure paire de gants pour la randonnée ? Découvrez nos conseils pour trouver la paire idéale.

Les différents types de gants

Pour savoir quelle paire de gants pour la randonnée il vous faut, il est important de connaitre quels sont les différents types de gants disponibles sur le marché. Les modèles les plus courants sont les mitaines. Vous les reconnaitrez facilement par leurs doigts coupés. Le principal avantage des mitaines est qu’elles sont plus respirantes que les autres modèles que vous verrez. Vous pourriez ainsi manipuler les objets avec plus de précision.

Les mitaines moufles sont un autre modèle de mitaines, mais avec, cette fois-ci, la possibilité d’enfermer vos doigts dans un bonnet. Ce type de gants est très pratique, surtout en hiver. Vous gardez vos doigts au chaud, mais pouvez les retirer à tout moment quand vous avez besoin d’exécuter des gestes assez précis comme prendre une photo ou nouer vos lacets.

Il y a aussi des gants fins ou des sous-gants. Ces modèles sont les plus adaptés à la randonnée et au trail. Ces gants ne vous apportent pas beaucoup de chaleur, mais ils ont l’avantage d’être peu encombrants. En hiver, vous pourriez les porter comme sous-gants et avoir ainsi un complément thermique.

L’autre modèle de gants qui convient pour la randonnée est le gant coupe-vent. Son épaisseur est variable, mais il vous isolera d’un vent froid, tout en ayant une bonne respirabilité. Vous pouvez aussi porter ces gants pour la pratique d’autres sports d’endurance. Si vous randonnez souvent en hiver, vous pourriez avoir besoin de moufles. Ce gant possède une haute efficacité thermique, mais elle n’est pas pratique. L’astuce est de l’utiliser avec des sous-gants en première couche. Ainsi, il vous suffira d’enlever vos moufles pour pouvoir manipuler des cartes, etc.

Le matériau extérieur du gant : un critère décisif

Plusieurs matériaux peuvent être utilisés dans la fabrication des gants. Chacun possède des avantages et des inconvénients. À vous de déterminer celui qui répond le mieux à vos attentes. Le gant de randonnée le plus courant est fait dans de la fibre synthétique. L’avantage de ce type de gant est que le dos de la main est résistant et respirant. Par contre, la paume a tendance à se détériorer assez rapidement.

Le gant en cuir est bien plus résistant que le gant en fibre synthétique. Si vous êtes amené à vous frotter régulièrement à des surfaces rugueuses, un gant de cette matière est à privilégier. Le cuir est celui qui résiste au mieux à l’abrasion. Si vous randonnez en montagne, un gant en cuir est recommandé. L’inconvénient de ce type de gant est qu’il se gorge facilement d’eau. Toutefois, certains modèles de bonne qualité peuvent recevoir un traitement spécial leur permettant de résister à l’eau, mais pas à une complète immersion tout de même.

Certains gants pour la randonnée sont faits en cuir synthétique. Ces modèles sont assez chers, mais ils présentent l’avantage d’allier légèreté et résistance. De plus, ils sont très résistants à l’eau. L’inconvénient d’un gant en cuir synthétique est qu’il n’est pas respirant, ce qui peut engendrer un certain inconfort.

gants pour randonnée

La doublure des gants : un indice de confort

La doublure des gants pour la randonnée améliore votre confort. La plupart du temps, il s’agit d’une doublure polaire. Celle-ci se démarque par sa légèreté et sa faculté à sécher rapidement. Vous ne serez donc pas incommodée par la sueur. Le polaire et son aspect fourrure vous tiennent aussi particulièrement au chaud, sans pour autant vous donner cette impression d’être compressé.

Certains modèles de gants sont équipés d’une doublure synthétique. Cette doublure garde très bien la chaleur. Elle est également plus respirante et plus compressible que la doublure polaire. L’inconvénient de ce type de gant est qu’il est souvent assez encombrant.

D’autres doublures de gants sont faites en laine. Un gant équipé d’une doublure en laine ne vous tiendra pas aussi chaud qu’un modèle de gant doté d’une doublure synthétique ou en cuir. Toutefois, elle restera isolante, même quand le gant est mouillé. Un gant doté d’une telle doublure est assez rare, mais il est aussi efficace.

gants de randonnée

Quelques détails à ne pas négliger

Tous ces points ne vous ont pas suffi pour choisir le gant pour la randonnée idéale ? D’autres détails faciliteront sûrement votre choix. Le but d’un gant et de vous protéger du froid. La capacité d’isolation du gant est le point le plus important dans votre choix. Vous saurez la capacité d’isolation du gant en fonction de la température d’utilisation conseillée par la marque. Si vous êtes une personne frileuse, le mieux serait de rajouter au moins 6 degrés à ceux affichés par la marque. Vous aurez ainsi l’assurance d’avoir une bonne sensation de chaleur.

La résistance est un autre point à prendre en compte lors du choix de vos gants. Si vous faites du trail, vous pouvez vous contenter d’un gant offrant une faible résistance à l’abrasion. Par contre, si vous prévoyez une escalade pendant votre randonnée, un gant doté d’un fort pouvoir d’abrasion est recommandé. Le niveau de résistance d’une paire de gants se mesure à la proportion de cuir présent sur sa face interne. Gardez à l’esprit que les gants ont tendance à s’user plus facilement au niveau du bout de vos doigts et de la zone située entre l’index et le pouce. Si le gant est hautement résistant, le bout des doigts est souvent doublé d’un cuir sans couture.

Le gant est censé vous tenir au chaud, mais cette chaleur n’est pas sans prix. Porter des gants vous fait perdre un peu en dextérité. Avant d’arrêter définitivement votre choix sur un modèle précis, prenez le temps de faire des essais. Vous saurez ainsi si la rigidité des gants n’est pas trop gênante pour vous. Faites également attention au niveau de serrage des gants. Ils doivent être bien ajustés pour ne pas s’enlever facilement. Toutefois, le gant idéal doit aussi être facile à enlever.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Votre score total

Je fais du sport
Logo