Meilleur banc lombaire – Ma sélection & guide d’achat


Avantages et inconvénients du banc lombaire


POUR:
  • Facile à utiliser
  • Sollicite les muscles du bas du dos
  • Compact

CONTRE:
  • Des risques de blessure s’il n’est pas utilisé à bon escient
  • Ne travaille que les muscles du bas du dos
  • Ne convient pas toujours aux bodybuilders affirmés


Choisir le bon banc pour travailler les muscles lombaires peut faire une grande différence dans votre entraînement. Voici quelques critères à prendre en compte lors de votre choix :

  1. Stabilité : Le banc doit être stable et robuste pour éviter tout risque de basculement ou de mouvement inattendu pendant votre exercice.
  2. Ajustabilité : Un bon banc pour les lombaires devrait vous permettre d’ajuster l’angle et la hauteur pour s’adapter à votre taille et à vos besoins spécifiques.
  3. Rembourrage : Le banc doit être confortablement rembourré pour protéger vos os et vos muscles des blessures tout en offrant un soutien adéquat.
  4. Durabilité : Assurez-vous que le banc est fait de matériaux de haute qualité qui peuvent résister à une utilisation régulière et intensive.
  5. Espace : Tenez compte de l’espace dont vous disposez. Certains bancs sont pliables ou compacts, ce qui peut être utile si vous avez un espace limité.
  6. Capacité de poids : Le banc doit être capable de supporter votre poids ainsi que le poids supplémentaire que vous pourriez utiliser pour votre entraînement.
  7. Marque et avis : Consultez les avis en ligne et faites des recherches sur la réputation de la marque pour vous assurer d’acheter un produit de qualité.
  8. Prix : Enfin, le banc doit correspondre à votre budget. Les bancs plus chers ont tendance à être de meilleure qualité, mais il existe également des options abordables qui offrent un bon rapport qualité-prix.

Une fois que vous avez évalué tous ces critères, vous devriez être en mesure de trouver le banc pour lombaires le plus adapté à vos besoins. Il est toujours recommandé de demander l’avis d’un professionnel de la santé ou d’un entraîneur de fitness avant de commencer un nouvel exercice pour vous assurer que vous le faites correctement et en toute sécurité.

Il est important de commencer lentement et de ne pas trop forcer au début, pour éviter toute blessure. Avec le temps, à mesure que vos muscles se renforcent, vous pourrez augmenter la durée et l’intensité de l’exercice.

N’oubliez pas que le Powerball ne doit pas remplacer un régime d’exercices équilibré. Il peut être une bonne addition à votre routine d’entraînement, mais assurez-vous de travailler tous vos groupes de muscles pour un corps équilibré et fort.

Les muscles lombaires sont les moins visibles et ne sont pas ceux que nous souhaitons développer en premier. Toutefois, à mon avis, les négliger est une erreur. Une séance régulière de musculation des lombaires permet d’éviter les douleurs situées au niveau du dos. Un appareil, le banc lombaire, a été spécialement conçu pour travailler les muscles situés au niveau des lombaires. Quel type de banc de lombaire choisir ? Quel mouvement exécuter pour ne pas vous blesser ? Des réponses dans cet article.

Pourquoi utiliser une planche lombaire ?

Que vous soyez un invétéré de la musculation ou un simple amateur, la planche lombaire est toujours un bon investissement. Ses bienfaits pour le dos sont nombreux. De plus, il ne prend pas énormément de place dans votre intérieur. Certains modèles sont compacts et pliables pour vous permettre de gagner davantage de place.

Les muscles sollicités quand vous travaillez sur la planche lombaire sont ceux que vous n’avez pas souvent l’habitude de travailler en musculation. Parmi ces muscles figurent les spinaux et les érecteurs du rachis comme l’ilio-costal, l’épineux du thorax, le longissimus, le splénius et le carré des lombes. Vous n’avez sûrement pas encore entendu parler de ces muscles, et pourtant les travailler permet d’améliorer la santé du dos. Le banc lombaire permet aussi de travailler les ischio-jambiers et les fessiers (cela vous parle plus, n’est-ce pas ?).

Musculation du bas du dos : quel intérêt ?

Comme je l’ai déjà dit en introduction, la musculation du bas du dos permet de garder le dos en bon état. Cela évite l’apparition de maux de dos et des diminutions de qualité de vie que cela implique généralement. Des études scientifiques ont également démontré que la musculation régulière du dos permet non seulement d’assurer un bon maintien du dos, mais aussi d’assurer un bon alignement de la colonne vertébrale. En gros, vous renforcez l’endurance des muscles de votre dos tout en évitant les mauvaises postures. Cela permet aussi d’améliorer la qualité de vie.

Les meilleurs bancs lombaires

Il existe différents modèles de bancs lombaires sur le marché. Tous ne se valent pourtant pas. Certains affichent un prix très bas, mais ne sont ni performants ni robustes. D’autres, par contre, sont assez chers, mais allient robustesse et praticité. Je vous parle en premier du Finnlo Tricon, le banc lombaire que j’ai pu essayer.

Il coûte un peu cher à l’achat, et pourtant, il présente, selon moi, toutes les qualités requises pour vous permettre de vous entrainer sereinement et en toute sécurité. Il s’agit d’un modèle ajustable qui pourra s’adapter à votre morphologie.

Il est aussi doté de poignées de sécurité ainsi que d’une protection pour les pieds. Il est aussi pliable, ce qui facilite son rangement. Si vous avez un budget assez serré, il y a une alternative, l’appareil de musculation de dos de Physionics. Il coûte moins cher que le modèle de Finnlo et pourtant, il vous permettra de bien vous muscler le dos.

Comment bien utiliser le banc lombaire ?

Un banc lombaire ne vous sera d’aucune utilité si vous ne savez pas vous en servir. Quand vous utilisez cet appareil, placez vos jambes de manière à ce que vos mollets soient en contact avec le support. Votre bassin doit être situé en avant du bord du banc. Gardez la courbure normale de la colonne vertébrale. Expirez ensuite et descendez le buste jusqu’à ce que vos hanches soient fléchies à 60 degrés.

Mettez ensuite vos bras en croix sur la poitrine et inspirez tout en relevant complètement le buste. Les extenseurs des hanches doivent rester contractés. Vous pouvez garder cette position haute quelques secondes, mais le dos doit toujours rester cambré.

L’idéal serait de répéter ces mouvements 20 fois pour chaque série. Si vous trouvez que l’exercice est plus facile, vous pouvez augmenter l’intensité en maintenant un poids au niveau du bras, contre la poitrine, ou en portant un gilet lesté.

Les erreurs à éviter lors du travail sur le banc lombaire

Quand vous réalisez cet exercice, évitez d’aller trop vite. Un rythme trop rapide est dangereux, car peut engendrer des blessures. Adoptez en tout temps un mouvement lent et régulier. Il n’est pas nécessaire de prendre de l’élan ou de donner des à-coups. Si vous essayez de vous lancer pour remonter, les pressions transmises au niveau des disques intervertébraux pourront être trop élevées, engendrant, là encore, des risques de blessures. Si vous arrondissez trop votre dos, vous provoquerez de pressions inutiles au niveau antérieur des disques intervertébraux. Cela a pour effet un pincement nerveux.

Banc lombaire : avis et conseil d’entrainement

Comme je l’ai toujours dit, un banc lombaire est un accessoire indispensable pour se muscler le dos. Si vous souffrez de douleurs chroniques au niveau du bas du dos ou si vous souhaitez, justement, éviter l’apparition de ces douleurs, cet appareil est indispensable. Il permet de soulager les tensions musculaires situées au niveau des dos et de préserver les articulations de la colonne.

Si vous n’avez pas encore les qualifications requises pour faire de la « dead lift » ou du soulevé de terre, l’autre exercice pour se muscler le dos, vous pouvez vous servir de cet appareil. Il vous permettra de travailler intensément le bas du dos, en travaillant uniquement les muscles visés.

 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Votre score total

Je fais du sport
Logo